L'inaccessible étoile

Articles avec #inspirations

Portrait de philanthrope (34) : Mécène

14 Juillet 2017, 11:22am

Publié par Gaëtan Bourgé

On dit « un auguste » et « un mécène » : tel est le sort de la gloire, et ce qu'on gagne à voir son nom devenir nom commun. Un empereur n'est plus qu'un pitre dans un cirque où l'on appelle comme vous l'amateur qui subventionne le jeu de boules ou les courses dans le sac : je choisis ces sports de peu d'éclat pour ne désobliger personne. Le paradoxe de cette aventure posthume, pour Mécène, est qu'elle soit arrivée à un des esprits les plus secrets, les plus épris de raffinements et d'élégances qu'ait possédés la Rome impériale. On doit supposer que son ombre dédaigneuse souffre aux Champs-Elysées d'une gloire aussi triviale. A moins peut-être que, lui qui aimait s'entendre dépeindre par Horace les contradictions et les absurdités des hommes, ne savoure cette contradiction et cette absurdité dont il est la victime, ou le héros, comme on voudra. Peut-être y trouve - t-il ce piquant qu'il trouvait à la folie commune, grand seigneur blasé et très simple, accueillant et sans doute plein d'arrièrepensées : alors il ne lui déplaît pas, après avoir présidé à la naissance des Satires et des Géorgiques, d'être la divinité familière des terrains de sport dans nos villages. 

...

La suite est à lire ici.

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (33) : Nellie Bly, pétroleuse philanthrope

11 Juillet 2017, 08:25am

Publié par Gaëtan Bourgé

Brooklyn, 26 juin 1912. Attendu que la présidente de la Clad Manufacturing Company n’est pas en mesure de payer ses fournisseurs, l’honorable juge Mayer la condamne à 20 jours de détention et à une amende de 3 000 dollars. La course effrénée de la jeune femme marque le pas. Nellie Bly regrette le temps où elle parcourait le pays pour raconter la fin du XIXe siècle en Amérique.

Trente ans plus tôt, elle s’aventure dans le journalisme d’investigation et enchaîne les coups d’éclat. Embauchée dans une usine de conserves, elle y dénonce les conditions difficiles des ouvrières. Son reportage est un succès. À un détail près. Les industriels de la région font pression sur le quotidien. Direction les pages culture. Sans intérêt. Elle part travailler pour Joseph Pulitzer, se fait passer pour folle, est internée dans un asile et révèle la vie inhumaine des patientes. Scandale national. Les reportages[…]

...

La suite ici.

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (32) : Vera Michalski, la mécène apprivoisée

8 Juillet 2017, 10:05am

Publié par Gaëtan Bourgé

Vera Michalski dirige le groupe d’édition Libella et la Fondation Jan Michalski, bienfaitrice littéraire. Elle est surtout une actrice décisive de la culture régionale. Mais quel est son credo?

Vera Michalski est partout. Un jour à Jaipur, un autre à Jérusalem, un autre encore à Paris ou Varsovie. Dans l’édition, le théâtre, la musique. On la rencontre à Lausanne à la descente d’un TGV, avant qu’elle ne remonte dans un avion. L’héritière des laboratoires Hoffmann-La Roche n’aime pas les photographies mais se prête gentiment au jeu.

...

La suite ici.

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (31) : William Brock, le diffuseur d'espoir

5 Juillet 2017, 08:26am

Publié par Gaëtan Bourgé

Nous sommes en 2004. L'avocat William Brock, âgé de 49 ans, apprend qu'il est atteint d'une leucémie myéloïde aiguë, la même maladie qui, sept ans plus tôt, a emporté son père. L'homme n'avait survécu que quelques semaines au terrible diagnostic.

William Brock est convaincu que le même sort l'attend...

...

La suite ici.

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (30) : Émile-]ustin Menier (1826-1881), de l’industriel philanthrope à l’économiste républicain

1 Juillet 2017, 10:06am

Publié par Gaëtan Bourgé

Emile-Justin Menier est considéré, dans les années 1860, comme le plus grand industriel du chocolat, à la tête d’une entreprise dont il a hérité à la mort de son père, Jean Antoine Brutus, en 1853. Sa renommée, immense lors de son décès, en 1881, s’est forgée progressivement. À ses débuts, en 1825, l’entreprise familiale produisait des poudres pharmaceutiques. La fabrication du chocolat resta longtemps une activité secondaire,  ​​​​​​​

...

La suite est à lire ici.

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (29) : Patricia Nzolantima, des pâtisseries au conseil en stratégies marketing !

28 Juin 2017, 07:00am

Publié par Gaëtan Bourgé

Petite fille, elle avait coutume de dire qu’elle voulait être une « grande dame »,  qui inspire sa communauté et change les choses en mieux.

Elle grandit dans une famille d’entrepreneurs . Enfant, elle commence la pâtisserie pour les vendre à ses camarades de classe. Avec ses bénéfices, elle achète une machine à coudre et confectionne des robes pour les dames de la ville.

Plus tard, elle complète cette activité par un commerce de cartes postales publicitaires qui attirent l’attention d’une grande multinationale de publicité devenu partenaire.

...

La suite ici.

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (28) : Alain Paré, philanthrope mélomane

24 Juin 2017, 09:13am

Publié par Gaëtan Bourgé

Mieux qu’adoucir les mœurs, la musique imprègne l’âme de ceux qui la révèrent. Voyez Alain Paré, batteur de jazz de formation : très tôt, il a abandonné ses baguettes pour gagner sa vie. Doué pour le conseil, il a prospéré à la tête de ses sociétés, réservant une place privilégiée dans son cœur à la musique. Jusqu’au jour où il a tout arrêté : « J’ai fait un peu de bénévolat dans le conseil, puis j’ai eu envie de donner autrement… ​​​​​​​

...

La suite sur le site de la Fondatiion de France

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (27) : Sonia Rolland : Miss & philanthrope

20 Juin 2017, 08:50am

Publié par Gaëtan Bourgé

Belle, militante, le coeur sur la main, Sonia Rolland, Miss France 2000, n’oublie pas son pays d’origine, le Rwanda. Une nation meurtrie par les guerres ethniques, ce qui a incité la petite fille du Pays des milles collines à créer il y a onze ans l’association Maïsha Africa qui vient en aide aux enfants orphelins et aux victimes du génocide rwandais de 1994. Début décembre 2012, l’actrice est retournée sur ses terres. L’occasion pour Sonia Rolland de parler de son combat et de son engagement.
Née à Kigali au Rwanda d’un père français et d’une mère rwandaise, Sonia Rolland a vécu de près

..

la suite ce lit ici.

Voir les commentaires

Portrait de philanthrope (26) : L’autre vie du restaurateur Alain Cojean

17 Juin 2017, 09:43am

Publié par Gaëtan Bourgé

Discret, l’homme fuit la publicité et les journalistes. Alain Cojean est surtout connu pour avoir donné ses lettres de noblesse à la restauration rapide de qualité, en créant en 2000 la chaîne de restaurants qui porte son nom. Des plats cuisinés sur place avec des ingrédients le plus souvent bio, des menus végétariens… Voilà pour le côté pile de cet ­entrepreneur breton hors norme.
Le côté face ? Sa fondation, ­Nourrir, aimer, donner, qui œuvre depuis 2011 dans les pays en développement. Abritée par la Fondation de France, elle soutient des projets qui favorisent l’accès à l’eau et à la nourriture ou qui cherchent à améliorer l’alimentation des populations les plus démunies. Plus généralement, elle appuie des initiatives contribuant à lutter contre la pauvreté et toute forme d’injustice.
« Je n’ai jamais vu autant d’amour de ma vie, sinon celui que m’a donné ma mère. »
L’aventure débute il y a quelques années, quand Alain Cojean part à la découverte de Calcutta, en Inde.

...

La suite se lit ici.

Voir les commentaires

*The bottom billion"

16 Juin 2017, 11:22am

Publié par Gaëtan Bourgé

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>